Une matière première unique:

l'ardoise

Exploitant au départ un commerce de tuiles de céramique, c’est la passion de l’ardoise et le désir de valoriser les ressources canadiennes qui ont mené Denis Bisson et son équipe à fonder L’Ardoisière en 1996, entreprise spécialisée dans la transformation d’ardoise de haute densité. Avec l’acquisition d'un site d’extraction situé en Nouvelle Écosse, L'Ardoisière est devenu la référence au Québec pour tous produits d’ardoise canadienne.

Chef de file grâce à des équipements de pointe et des techniques révolutionnaires (CNC à Jet d’eau pour des coupes très précises, scies multi-lames, planeur à pierre, etc.,) l'Ardoisière extrait sa matière première à sa carrière et la transforme à son usine de Prévost. Les projets sont donc confectionnés Que ce soit pour un revêtement de sol, de mur, d’un comptoir, d’un escalier, …il ne suffit que d’imaginer.

Cordialement vôtres,

Denis Bisson et l'équipe de l'Ardoisière

Plaidoyer pour

l'ardoise canadienne

Denis Bisson est un homme d'affaires de Prévost, dans le nord de Montréal. À titre d'entrepreneur minier, il exploite une carrière d'ardoise en Nouvelle-Écosse. Mais c'est dans son usine de Prévost qu'il transforme la pierre en dalles de jardin, en carreaux pour les murs et pour les planchers ...


Lire l'article
04 Décembre, 2013 Visite virtuelle

De l'entreprise l'Ardoisière

Venez visiter directement comme si vous y étiez!!

1. Visitez la salle de montre.

2. Visitez l'usine: porte au fond à droite.

 

En savoir plus
Historique de

la pierre d'ardoise

Reconnue pour ses propriétés de haute densité, de non porosité, d’exemption d’application de scellant, de non friabilité, de facilité d’entretient, et sa valeur ajouté dans le temps, ont comprend pourquoi cette pierre naturelle est très prisée par les professionnels tels les architectes, designers et les connaisseurs.

Il est documenté que les ardoises en provenance de l’Asie (Inde, Chine et cette région) contiennent de la pyrite et des oxydes ferreux. Sensibles aux contaminants tels que l’eau, le sel, les graisses, la chaleur, etc., il en résulte, une usure prématurée, un effritement à court terme, et l’application régulière de scellant.

Quant à l’ardoise du Brésil, outre sa couleur mât monochrome charbon / gris verdâtre, son grain étant plus prononcé elle est à son tour sensible aux contaminants. Une application d’un scellant s’avère aussi nécessaire.

Pour en savoir plus sur l’ardoise Canadienne